Testez vos connaissances avec l'exercice du mois de l'Académie du Sourire !

CAS CLINIQUE :

Si vous êtes fidèles aux exercices du mois, vous vous souviendrez certainement de cette situation clinique de remplacement de 2 incisives latérales maxillaires avec des bridges "cantilever". Le praticien avait fait réaliser deux bridges en vitro-céramiques IPS eMax.


La question qui se pose est : comment assembler un bridge cantilever en zircone ?

1) Quel traitement de surface de l'intrados prothétique ?
2) Quel matériau d'assemblage ? 

Réponses :

1) Le mordançage avec de l’acide fluorhydrique n’a aucun effet sur la zircone.
Dans une telle situation clinique, il sera impératif de créer de la rugosité sur l’intrados prothétique : sablage avec de l’alumine ou sablage réactif (Cojet® : particules d’alumine enrobées de silice).
Le sablage avec de l’alumine sera très utilement complété par l’application d’une primer à base de MDP.
Le sablage réactif sera complété par l’application d’un primaire à base de silane.

2) L’utilisation d’une colle non-adhésive est aujourd’hui encore recommandé dans cette situation clinique.
Nous n’avons pas encore recul clinique suffisant pour recommander dans ce type de situation clinique, les colles auto-adhésive ou encore les colles plus récentes « universelles ».

De telles colles peuvent cependant être proposées pour des situations cliniques moins exigeantes, lorsque les formes de préparation sont assez ou très rétentives (couronnes périphériques ou inlay/onlays encastrés).

    Il s'agit d'un avis de cookie standard que vous pouvez facilement adapter ou désactiver à votre guise dans l'administrateur. Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web.